Chicago, la ville d'Al Capone.

.
 
Salut à tous d'ici un jour ou deux je l'espère le forum va déménager pour se remettre à flot et avancer de plus belle. De ce fait une adresse vous sera communiquée. Dès à présent vous pouvez nous informer de la suite pour votre ou vos personnages a cet endroit là : http://cookcounty.forumgratuit.ch/t7456-le-forum-demenage-tres-prochainement Merci et à très vite.

Partagez | 
 

 Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lynda Harper

avatar

PROFILMessages : 221
Date de naissance : 19/08/1978
Age : 40
Localisation : Chicago
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : amoureuse de son homme enfin retrouvé, Steven... je suis à toi pour toujours et rien ne pourra nous séparer
RPG
|Identity|
Citation: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain
Lieu d'Habitation: dans mon appartement avec mon chéri, Steven
Relations:

MessageSujet: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Mer 27 Mai 2015 - 0:53

C'est une journée normale pour Lynda, elle a été travailler mais comme ces jours, elle n'est pas sur une affaire, elle a profité d'être au bureau pour potasser les dossiers et ranger un peu. Elle a même eu le temps de déjeuner avec une collègue, ce qui est plutôt rare. Puis l'après midi a passé vite, parce que d'habitude, elle n'aime pas rester au bureau. C'est une femme de terrain qui aime l'action. Il faut que ça bouge sinon ça va pas mais là, ça a passé plutôt vite.
La journée finie, Lynda rentre enfin à la maison mais avant, elle va faire des courses parce que ce soir, elle compte bien se faire une petite soirée tranquille, plateau télé, et dodo.
Une fois arrivée à la maison, Lynda se change et se met en pyjama, pantalon douillet avec un petit haut sympa et sexy. Elle s'est prise une longue douche et elle a encore les cheveux mouillés quand elle se met devant la télé. Mais elle a la tête ailleurs, elle se prend à penser à Steven, se demandant pourquoi elle pense encore à lui. Il est mort depuis qu'il est partit en mission. Elle ne s'est jamais remise de cette disparition, de toute façon, dès qu'elle s'attache à quelqu'un, il faut que la personne meure. C'est tellement difficile, elle a fait le deuil de sa petite soeur et voilà que, elle se met immédiatement pensé à Steve. Elle fini par se lever, laissant la télé allumée et va dans sa chambre, se mettre quelque chose de chaud et prend un mouchoir pour s'essuyer les yeux. Elle pousse un long soupir et s'asseyant sur le bord du lit, ouvre le tiroir de sa table de nuit et sort une photo ou elle est enlacée dans les bras de Steven. Elle se laisse aller dans les souvenirs, là ou ils étaient ensemble, en vacances à Hawaii, c'était tellement génial, là ou elle a comprit qu'il était l'homme de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven Anderson

avatar

PROFILMessages : 56
Date de naissance : 24/08/1977
Age : 41
Localisation : Chicago City
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : L'amour de ma vie
RPG
|Identity|
Citation: “L'humour est un déguisement sous lequel l'émotion peut affronter le monde extérieur.”
Lieu d'Habitation:
Relations:

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Mer 27 Mai 2015 - 18:16




Et comme chaque jour, je t'aime d'avantage, aujourd'hui plus qu'hier, et bien moins que demain
Ft. Lynda Harper



Steven n'en revenait pas enfin sa mission secrète était fini. Enfin il allait pouvoir revenir en Amérique et rentrer chez lui retrouver sa douce et belle compagne. Il avait pensé à Lynda tout les jours, elle lui manquée énormément. L'agent avait même plusieurs fois hésiter à l'appeler, rien qu'entendre sa voix lui aurait fait le plus grand plaisir, mais il savait qu'il ne devait pas céder à la tentation. Ce n'est pas parce qu'on ait un homme fort qu'on ne peut pas craquer des fois. Cette mission était vraiment extrême et elle l'avait séparé des siens pendant plus de 3 ans. L'agent du FBI aurait à s'expliquer avec tout le monde, mais cela était le moindre de ses soucis, pour le moment il voulait serrer sa petite amie dans ses bras, sentir son parfum, savoir qu'elle allait bien. Il priait pour qu'elle ne lui en veuille pas. Steve ne devait pas dévoiler beaucoup de l'affaire, vu que cette dernière était classé secrète.

Cette mission secrète l'avait épuisé, mais Steven était très content de son travail. Il avait pu enfin montrer ses compétences à ses chefs. Au début cela n'avait pas vraiment était facile, et oui les membres de la mafia ne font pas confiance à n'importe qui. Il avait du faire des choses pour leur prouver qu'il était l'un des leurs. Steven avait faillit deux, trois fois se faire prendre, malgré qu'il était prudent. Les hommes de la mafia étaient partout, l'agent avait vu des choses horribles, mais grâce à son passé de flic il surmonté cela. Une fois le parrain arrêté avec toute les preuves contre lui, Steven avait fait fasse à des menaces, mais ça il était conscient qu'il en aurait et maintenant devait faire attention à lui.

Maintenant il était dans un avion en direction de Chicago pour rentrer chez lui et retrouver Lynda. Il ne savait pas encore comment cela allait ce passer, tout ce qu'il voulait c'était lui faire un gros câlin et lui promette que tout allait bien. Steve avait l'impression que l'avion n'avançait pas, il lui restait encore 10 minutes avant d'atterrir ce qui lui permettait de penser. L'agent avait pris le première avion dès que possible pour rentrer. Une fois que son avion arrivé à l'aéroport Steven se dirigeait vite vers la salle pour retirer ses bagages et sorti pour prendre un taxi. L'agent donnait l'adresse de son domicile, il en profita pour souffler un peu. Steven était vraiment existé de retrouver sa compagne.

Une fois devant l'appartement il prit ses bagages et payait le chauffeur. Il s'arrêtait quelques minutes a regarder ce belle appartement qui lui avait tant manquait. Il montait les escaliers doucement pour ne pas faire de bruit et surprendre sa petite amie. Quand il arrivait devant la porte Steve sorti ses clés et ouvrit la porte. Il s'attendait à trouver Lynda assit sur le canapé en train de regarder une de ces émissions débile qui passe. Il ferme la porte doucement et mit ses bagages à côté du canapé, la télé était allumée, bon ou mauvais signe. Peut être que Lynda était partie au toilette, il s'avance vers le couloir et vers leur chambre. C'est la qu'il trouve Lynda assisse sur le lit en train de regarder une photo, de là où il était il pouvait se douter de la photo. Steven s'avança doucement vers elle, ce qu'il vit lui fendit le cœur. Il n'aimait pas la voir pleurer, il voulait toujours voir son beau sourire sur se jolie visage. Ce sourire qui illuminé sa vie.

- Lynda ?!

Steven ne pu s'empêcher de demander, il avait les larmes aux yeux, enfin ils étaient réuni, enfin il avait retrouvé sa petite amie. Il s'avança vers elle et la tira dans ses bras lui faisant un énorme câlin.

- Tu m'as manqué!

Dit-il dans un souffle fragile, avec ses pouces il essuya les larmes de la jeune femme et l'embrassa profondément. Dieu qu'il avait manqué cela. Pour l'instant il avait besoin de l'avoir près de lui, de lui dire que tout allait bien. Steve n'était pas au courant de ce que les autres avaient dit à Lynda.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynda Harper

avatar

PROFILMessages : 221
Date de naissance : 19/08/1978
Age : 40
Localisation : Chicago
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : amoureuse de son homme enfin retrouvé, Steven... je suis à toi pour toujours et rien ne pourra nous séparer
RPG
|Identity|
Citation: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain
Lieu d'Habitation: dans mon appartement avec mon chéri, Steven
Relations:

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Ven 29 Mai 2015 - 0:37

Quand on est séparé de son petit ami depuis plusieurs mois, c'est vraiment long pour une femme même si elle est habituée à être séparée de lui vu qu'ils font le même métier. Lynda savait cela, elle savait ce qu'il en était mais quand l'amour est plus fort que tout, on brave n'importe quoi surtout pour être avec la personne qu'on aime. Steven était arrivé au bon moment dans la vie de Lynda ou elle commençait sérieusement à désespérer sur les conséquences de l'enlèvement de sa soeur. Elle avait besoin de soutient et il était là. Lynda est rapidement tombée amoureuse de lui alors quand ils sont séparés longtemps, c'est normal qu'il manque à Lynda et quand on lui a annoncé qu'il était mort en mission, Lynda était effondrée et elle a eu beaucoup de mal à s'en remettre.
Quand Steven rentre chez eux, Lynda ne se doute de rien, elle est même très loin d'imaginer que c'est son chéri qui est là, en chair est en os alors forcément quand elle entend sa voix qui l'appelle, elle est presque choquée mais elle n'a pas vraiment le temps d'être choquée qu'il la serre déjà dans ses bras...
Ste... ven?!
C'est sûr qu'elle n'arrive pas à croire qu'il est là, dans leur chambre, chez eux. Elle se retrouve ainsi dans ses bras à lui puis n'ayant toujours pas retrouvé sa voix pour dire quelque chose tant la surprise était grande, Steven fini par l'embrasser... un long baiser ou elle le prolonge sans se rendre compte vu qu'elle ne réalise pas vraiment qu'il est bien là puis elle fini par le repousser et le regard d'un air d'incompréhension avec pleins de questionnement dans le regard.
Qu'est-ce que tu fais là? Qu'est-ce que? Oh mon dieu... il faut que je...
Elle fini par s'asseoir sur le bord du lit, regardant Steven puis la photo qu'elle a lâché sur son lit. Ses yeux s'embuent à nouveau de larme. Trop c'est trop là... elle s'imagine que c'est même un fantôme, est ce qu'elle est en train de devenir folle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven Anderson

avatar

PROFILMessages : 56
Date de naissance : 24/08/1977
Age : 41
Localisation : Chicago City
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : L'amour de ma vie
RPG
|Identity|
Citation: “L'humour est un déguisement sous lequel l'émotion peut affronter le monde extérieur.”
Lieu d'Habitation:
Relations:

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Dim 31 Mai 2015 - 23:32




Et comme chaque jour, je t'aime d'avantage, aujourd'hui plus qu'hier, et bien moins que demain
Ft. Lynda Harper



Cela avait vraiment été dur d'être séparé de celle qu'il aimait. Entre eux deux instantanément, il y eu un coup de foudre. Steven était tombé sous le charme de cette belle agent du F.B.I. C'était la bonne époque, il s'en est suivit quelques bons moments entre eux. Steve avait puissé sa force dans cette mission grâce à ses moments, cela lui avait donné envie de ce battre et de finir avec cette mission pour retrouver sa petite amie. Steven aurait au moins aimé la prévenir, mais ses supérieurs avaient refusé, malgré sa colère ils avaient tenu bon et dit qu'il fallait que personne ne le sache. Cela l'avait énervé, mais il avait pas eu le choix que de suivre les ordres. Un ordre et un ordre comme on dit et il n'allait pas risquer sa carrière ou pire encore en dévoilant des informations. Beaucoup de fois l'agent avait eu son téléphone à la main avec le numéro de la maison près à appeler, mais a chaque fois il éteignait son téléphone.

Mais maintenant tout cela était du passé, enfin Steven l'espérait. Il ne voulait pas qu'un des gars du mafieux vienne le retrouver. Il ne voulait pas faire courir un danger à sa famille et surtout à sa petite amie. Steve savait qu'elle pourrait ce protéger, elle l'avait déjà prouvé plus d'une fois, mais il ne pourrait pas supporter le fait qu'il lui arrive du mal et que se soit ça faute. Steven n'allait pas non plus devenir parano, mais il devait rester sur ses gardes, le débriefing de la mission avait eu lieu quand il était encore hors de l'Amérique. Ses chefs l'avaient mis en garde comme quoi certains chercheraient à ce venger. Steven avait hoché la tête, il savait qu'il devait faire attention.

Son moment de pure bonheur fut quand il vit son autre moitié assit sur leur lit. L'agent était le plus heureux des hommes de retrouver sa compagne. Il se sentait comme un militaire parti pour quelques années combattre les méchants. C'était un peu cela si on y réfléchissait bien, sauf que c'était pour un autre organisme. L'agent ne put se retenir plus longtemps de la prendre dans ses bras, se corps, se parfum, tout lui avait manqué. En l'entendant l'appeler Steve se dépêche de la rassurer.

- Chut, je suis là, tout va bien.

Il n'aimait pas la voir dans cette état là, bien sur cela l'aurait surpris si elle lui avait sauté dessus après tout ce temps de séparation. Steven était content qu'elle l'embrassa en retour, il avait manqué ses baisers. Puis quand elle le repoussa il s'éloigne un peu d'elle pour pouvoir la regarder. Puis ce fut le temps des questions, évidement le jeune agent s'y était attendu. Mais il ne s'attendait à pas à ce qu'elle se rassoit sur le lit et le regardant lui ainsi que la photo. Steven s'approche un peu plus puis il d’accroupie pour être à la même hauteur que ses yeux, même s'il était fatigué, il lui devait des explications. L'agent lui pris une main.

- Lynda écoute moi ! Je reviens d'une mission classé secret défense. J'étais parti à l'étranger pour une affaire. J'ai dû partir vite sans prévenir personne. Mais personne ne t'a rien dit au FIB ?

Ce qui était étrange, qu'est-ce qu'ils avaient bien pu lui dire pour qu'elle soit aussi bouleversé ? C'était une grande question auxquelles il aimerait une réponse. Mais il savait qu'il n'allait pas aimer la réponse. Steven n'aimait pas qu'on fasse du mal à ceux qu'il aimait. Avec son autre main il essuie une fois de plus les larmes qui menacer de tomber sur son jolie visage.

- Je suis désolé de t'avoir fait passer par cette épreuve. Je ne voulais pas, je pensais que la mission ne prendrait pas longtemps. Je suis vraiment désolé.

S'excuser n'était pas un signe de faiblesse, quand on tient à une personne et qu'on lui a fait du mal il fallait s'excuser. Steve se penche lentement et l'embrasse sur le front.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynda Harper

avatar

PROFILMessages : 221
Date de naissance : 19/08/1978
Age : 40
Localisation : Chicago
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : amoureuse de son homme enfin retrouvé, Steven... je suis à toi pour toujours et rien ne pourra nous séparer
RPG
|Identity|
Citation: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain
Lieu d'Habitation: dans mon appartement avec mon chéri, Steven
Relations:

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Lun 1 Juin 2015 - 1:53

Quand on a annoncé la mort de Steven, cela a démoli Lynda, même si ça ne se voyait pas, au boulot, elle agissait comme une professionnelle mais lorsqu'elle était à la maison, elle se souvient d'avoir pleuré longtemps la sois disant mort de Steve. Cela a été un moment très difficile dans la vie de la jeune femme car elle a longtemps dû se reconstruire jusqu'à ce qu'elle comprenne qu'il ne reviendra plus jamais. Puis entre temps, elle a du faire face à beaucoup de choses dans sa vie personnelle, comme la découverte de sa nouvelle famille du côté de son père, qu'elle ne connaissait pas. Elle s'est rendue compte qu'elle dégageait une certaine force car plus d'une fois, elle aurait pu craquer et tout laisser tomber. Mais non, elle s'est battue jusqu'au bout... mais là aujourd'hui, le retour de Steve à la maison, était vraiment de trop. C'est tellement trop, tellement soudain, que l'on dirait que toute sa force s'est évaporée. Puis il la rassure, lui disant que tout irait bien mais comment ça peut aller? Elle a tellement de questions dans la tête. Il était ou pendant tout ce temps? Qu'est-ce qu'il faisait? En le regardant mieux, elle se rend compte qu'il n'est pas blessé, au moins, c'était déjà ça. Les yeux pleins de larme, elle le regarde. Son Steve est de retour, il est là, il n'a jamais été mort... 
Oh mon dieu, je n'arrive pas à croire... je ne comprends pas... tu étais en mission tout ce temps? Steve, on m'a dit que tu étais mort, si je les ai cru c'est qu'ils m'ont envoyé tes plaques de militaire... alors c'est pour ça que je suis autant bouleversée... je n'arrive pas à croire qu'ils m'ont menti...
Et voilà qu'il s'excuse, il n'a pas à s'excuser, ce n'est pas de sa faute, c'est la faute de leurs supérieurs qui ont dit n'importe quoi à Lynda. D'ailleurs elle sent la colère l'envahir, elle a bien envie d'aller les trouver pour obtenir une explication, quelle bande de salopards, se dit-elle.
Ne soit pas désolé mon amour, tu n'y es pour rien. J'ai cru t'avoir perdu pour toujours... tu sais, je ne me suis jamais remise de ta mort.
Quand elle sent les lèvre de Steve sur son front, elle frissonne doucement, c'est bien Steven qui est là, cette fois elle en est convaincue malgré qu'elle a cru que c'était un fantôme alors elle se serre contre lui, de se retrouver dans ses bras, c'est tout ce qui compte malgré qu'elle a besoin d'avoir des réponses à ses questions.
Je n'arrive pas à croire que tu sois revenu, je n'arrive pas à croire que tu sois là... 
lui dit elle en posant ses deux mains sur le visage de Steve et cette fois c'est elle qui l'embrasse pour être sûr qu'elle ne rêve vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven Anderson

avatar

PROFILMessages : 56
Date de naissance : 24/08/1977
Age : 41
Localisation : Chicago City
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : L'amour de ma vie
RPG
|Identity|
Citation: “L'humour est un déguisement sous lequel l'émotion peut affronter le monde extérieur.”
Lieu d'Habitation:
Relations:

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Mar 16 Juin 2015 - 23:38




Et comme chaque jour, je t'aime d'avantage, aujourd'hui plus qu'hier, et bien moins que demain
Ft. Lynda Harper



Tout cela était un peu fou quand même quand Steven y repensait. Cette mission était folle et dangereuse, mais l'agent avait accepté de la faire pour montrer à tout le monde qu'il avait sa place ici en tant qu'agent du FBI et pour prouver qu'il était un bon agent. L'action ne lui faisait pas peur, Steven avait vécu beaucoup d'aventure durant sa vie. Quand il était petit il n'était jamais le dernier pour partir en balade, se promener à la mer, sur des sentiers. Le jeune homme aimait être dehors, être avec la nature. Souvent quand il était petit lui et sa famille partaient en montagne, de très bons moment pour Steven. L'agent du F.B.I aimait aussi explorer les pays, villes qu'il ne connaissait pas. Il avait voyagé dans de nombreux pays hors Amérique, avec ou sans ses parents. C'est d'ailleurs ces derniers qui lui avait donné ce goût du voyage.

Steven avait aussi voyagé à Hawaii, mais ce voyage avait été très spécial pour lui. Lors d'une mission le jeune agent avait fait la connaissance d'une certaine jeune femme qui s'appelait Linda. Steve était tout de suite tombé sous le charme de cette jolie agent. Lors de la mission les deux avaient fait connaissance se révélant un peu plus l'un à l'autre. En plus d'être tombé sous son charme l'agent était tombé sous le charme de sa personnalité aussi. Les deux s'étaient revu quelques fois pour des rencards puis ils s'étaient mis ensemble. Steven faisait tout pour plaire à la jeune femme en étant romantique, et oui quand on aime quelqu'un il faut savoir être romantique. Le joue de la Saint Valentin Steven avait fait un dîner aux chandelles avec une petite musique en arrière plan et il avait déposé deux billets d'avion à la place de la jeune femme. C'était deux billets d'avions pour Hawaii, l'agent savait que Linda voulait y aller. Quand le couple fut arrivé à Hawaii tout était magique, c'était vraiment en endroit très agréable, jolie. Ce qui était bien c'est qu'il y avait pleins de sentier à visiter. Les deux étaient parti plusieurs fois en randonner, ils avaient vu de magnifique paysage, pris pleins de photos que ce soit des paysages, des photos d'eux s'amusant ou en s'embrassant. L'agent avait chéri ces quelques jours passés en tête à tête avec Linda, ils avaient encore appris a se connaître et à s'aimer encore plus. Steven avait un après midi pris la jeune femme dans ses bras et c'était précipité dans l'eau, oui parfois il pouvait redevenir un adolescent. Mais cela avait été les meilleurs moment. Ils avaient aussi fait des restaurants en amoureux et des balades dans la ville main dans la main.

L'agent du FBI aimait se rappeler ces moments là, surtout quand il avait été en mission. Cela lui avait permis de tenir. Penser à Linda et penser de la revoir bientôt lui donner une sorte d'énergie supplémentaire. Maintenant avoir sa belle et douce petite amie dans ses bras était le plus beau des cadeau qu'il puise avoir. Enfin le moment tant attendu était venu. Il savait que ça avait été dur pour elle, il savait qu'elle allait en souffrir, mais il n'aimait pas la voir comme ça en larme. Steve voulait effacer ces années, faire comme si elle n'avait jamais exister, oui il a prouver à tout le monde qu'il était un débrouillard, mais il avait faillit perdre la femme de sa vie et ça il avait du mal. Surtout qu'il n'avait eu aucune information sur comment elle allait ni rien. Avec les yeux pleins de larmes la jeune femme lui dit qu'elle n'arrivait pas à y croire et qu'elle ne comprenait pas. Steven ne comprenait pas vraiment pourquoi Linda lui posa la question de savoir s'il avait été en mission tout ce temps. N'était telle vraiment pas au courant ? Puis quelques secondes après la réponse arrivait, sa petite amie n'était pas au courant qu'il était parti en mission et pire encore leurs supérieurs ont dit à Linda qu'il était mort. A ce moment là l'agent vu rouge, comment ont-ils pu faire ça ? Lui dire cela ? Ils n'avaient donc pas de cœur ? Maintenant l'agent comprenait la réaction de la jeune femme. Ses plaques militaires qu'il avait du enlever pour le bien de la mission car il y avait son vrai prénom et nom marqué, oui il avait demandé à ce que Linda les gardes, mais il n'avait pas pensé que ça se passerait comme ça. Steven était vraiment en colère, mais il essayait de se contrôler.

- Je leur ai dit de te donner mes plaques militaires pour que tu les gardes. Je leur ai dit de te prévenir que je partais. Je leur ai bien spécifier, pour pas que tu t’inquiète. Je pensais que cette mission n'allait pas durer longtemps. Je n'ai pas eu de nouvelle non plus de mon côté te concernant et cela me rendait fou. J'étais fou de ne pas savoir comment tu allais.. Plusieurs fois j'ai hésité à t'appeler, mais je ne pouvais pas pour le bien de la mission. Mais maintenant je suis ici. J'irais régler cette histoire demain au FBI et ils vont m'entendre ! Je n'aime pas la façon dont ils t'ont fait du mal.

Il l'embrassa délicatement sur la joue Il pouvait sentir la colère de la jeune femme, en même temps Linda avait pas tord. Steve ne pouvait pas imaginer par quoi était passé la jeune femme. Il s'est promis maintenant de ne plus la laisser. Steve la regarda amoureusement quand elle lui dit qu'il n'y était pour rien et qu'elle avait cru l'avoir perdu pour toujours. A sa dernière phrase l'agent du FBI la serre encore plus fort dans ses bras pour la réconforter. Il posa sa tête sur le haut de la tête de la jeune femme et la berce doucement.

- Je suis là maintenant, je te promets que je reste là. J'aurais aimé que ça se passe autrement. Tu ne méritais pas de souffrir comme tu as souffert.

Steve ne pouvait pas se détacher d'elle, c'était comme si les deux étaient des aimants et ne pouvait être séparé. L'agent ne pouvait pas non plus arrêter de la réconforter et de lui dire que tout allait bien maintenant. Quand Linda le serre dans ses bras Steven ne pu retenir un énorme sourire, tout allait redevenir comme avant entre eux. Quand la jeune femme lui dit qu'elle ne pouvait pas croire qu'il était ici Steve la pinça légèrement et lui dit avec un petit sourire.

- Tu ne rêves pas.

Il lui fit un clin d’œil. Puis quand la jeune femme l'embrasse Steve ferma les yeux et savourait se baiser. C'était vraiment bon d'être là. Il l'embrasse en retour mettant ses deux mains sur les hanches de la jeune femme. Les deux se séparaient à bout de souffle. L'agent pose son front sur le front de la jeune femme.

- Ca m'avait vraiment manqué.

Il se tut un petit instant profitant de se moment de silence. Puis il aida la jeune femme à s'assoir sur leur lit. Steven s'assit à côté d'elle. Son lit lui avait manqué aussi. Il mit son bras autour de la jeune femme pour la tenir près de lui et lui chuchote un.

- Je t'aime mon amour.

Il était bien maintenant. Il allait aussi lui parler de sa mission, du moins des quelques points qu'il pouvait lui dire. Et surtout qu'il était peut être encore en danger. Steve ne voulait pas que la jeune femme soit elle même mit en danger, il voulait la préserver. C'était son bordel, c'était à lui tout seul de régler cela. Il prit une des mains de la jeune femme dans sa main.

- Linda ! Je dois te dire quelque chose.

Il ne voulait pas l'affoler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynda Harper

avatar

PROFILMessages : 221
Date de naissance : 19/08/1978
Age : 40
Localisation : Chicago
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : amoureuse de son homme enfin retrouvé, Steven... je suis à toi pour toujours et rien ne pourra nous séparer
RPG
|Identity|
Citation: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain
Lieu d'Habitation: dans mon appartement avec mon chéri, Steven
Relations:

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Mer 24 Juin 2015 - 20:22

Lynda ne se souvenait que trop bien de leur voyage à Hawaï, c'était tellement romantique, elle se souvient bien des soirées qu'ils passaient tous les deux à passer des heures à marcher au bord de la plage, à manger dans des restaurants, à être un couple tout à fait normal et pas comme des agents du FBI. Ils ont vraiment une vie de fou quand ils s'y mettaient ces deux là mais une fois ensemble, ils oubliaient le reste et ne pensaient qu'à eux deux alors forcément quand on vous remet en mains propres les plaques militaires de votre amoureux et surtout quand on vous annonce qu'il est mort, il y a vraiment de quoi être choquée. Mais là, il est bien là, en chair et en os, à l'embrasser, à la rassurer que tout va bien. Lynda a juste l'impression de rêver. Elle le regarde inquiète, est ce vraiment une bonne idée qu'il débarque comme ça au FBI? Elle commence à douter, elle sent que cette histoire est pas claire.
C'est quand même fou cette histoire, tu n'étais pas mort pendant tout ce temps et ils m'ont fait croire à ta mort! Tu es sûr que tu veux allé demain? J'attendrais peut être un peu non? Enfin c'est bizarre tout ça et je ne comprends pas pourquoi ils m'ont fait croire ça... je ferais peut être bien d'aller moi leur parler non? Et puis je crois que j'ai envie de te garder encore un peu pour moi, j'aurais trop peur qu'ils t'envoient ailleurs.
Lynda se met soudain à douter, elle a peur qu'il y a une conspiration ou dieu sait quoi, comme si elle avait besoin de ça en ce moment. Et puis elle a envie d'être encore sur son nuage... le retour inespéré de Steve, ce n'est pas rien.
Non je ne méritais pas mais je me met aussi à ta place et tu as du tellement te poser de questions, enfin je ne sais pas trop ce qui s'est passé là bas, si tu avais le droit de m'appeler ou autres... je me pose tellement de questions.
Lynda se serre peu à peu contre Steve, de sentir sa présence lui faisait un bien fou. Et quand il la pince gentiment, elle savait bien qu'elle ne rêvait pas. Elle fond encore plus quand il lui dit qu'il l'aime. C'est simple, elle n'a jamais cessé de l'aimer.
Je t'aime aussi mon coeur... je suis tellement heureuse de te retrouver enfin.
Elle allait l'embrasser à nouveau quand il lui dit qu'il doit lui dire quelque chose. Elle se demandait ce que ça pouvait être et se demandait même si ça ne pouvait pas attendre. Elle a envie de faire autre chose avec lui en ce moment même mais en voyant son visage, elle se dit que ça doit être super important.
Oui chéri, qu'est-ce qu'il y a?
Pas l'affoler, c'est vite vu, on peut même voir dans le regard de Lynda qu'elle est inquiète. Elle se serre davantage contre Steve comme si elle avait peur qu'il s'envole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven Anderson

avatar

PROFILMessages : 56
Date de naissance : 24/08/1977
Age : 41
Localisation : Chicago City
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : L'amour de ma vie
RPG
|Identity|
Citation: “L'humour est un déguisement sous lequel l'émotion peut affronter le monde extérieur.”
Lieu d'Habitation:
Relations:

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Lun 6 Juil 2015 - 23:45




Et comme chaque jour, je t'aime d'avantage, aujourd'hui plus qu'hier, et bien moins que demain
Ft. Lynda Harper



Steven espérait revivre de bon moment comme il l'avait vécu à Hawaii. Passer du temps en amoureux avec sa belle et douce compagne à ses côtés. Maintenant l'agent voulait passer le plus de temps possible avec Lynda. Pendant plusieurs années ils avaient été loin l'un de l'autre, c'était un énorme manque pour Steven. Eux qui avaient toujours l'habitude d'être ensemble, de travailler et vivre ensemble. Être éloigné comme ça était la pire chose qu'il puis arriver. Steven avait prévu de prendre un peu de vacances, pour être au calme et surtout passer de bons moment avec Lynda. Parce que bien évidement la jeune femme était de la partie aussi, maintenant l'agent n'allait plus la laisser un seul moment seule. Peut être faire du camping, cette idée le faisait rire, mais pourquoi pas après tout les deux jeunes gens étaient assez aventurier et aimer camper et faire de la randonner. Steven avait vraiment trouver son jumeau féminin. L'agent n'aimait pas du tout le regard inquiet de la jeune femme, il voulait revoir son beau regard avec ses yeux qui pétillaient.

Steven l'écoutait attentivement quand elle lui dit que c'était une histoire folle et que les autres agents et directeurs lui avait fait croire a sa mort. L'agent savait que c'était une histoire folle, mais il n'avait pas pensé que ça prendrait des proportions comme cela. Le jeune homme hoche la tête quand elle lui demande s'il était sûr d'aller les voir. Steven voulait vraiment régler cette histoire au plus vite pour mettre tout cela derrière lui et se consacrer au présent. Il prit une profonde inspiration et prit la parole.

- Je veux aller les voir au plus vite pour régler cela. Je veux mettre ça derrière mois, te faire oublier le mal qu'il t'on fait. Oublier cette séparation forcé. Je veux qu'ils nous donnent des explications, savoir pourquoi ils t'ont mentis et t’ont fait souffrir. Je ne peux pas laissé passer ça. L'agent sourit en disant sa dernière phrase. Ne t'inquiète pas je vais rester près de toi, personne ne pourra nous séparer à nouveau, je te le promet.

Il scelle cette promesse avec un doux baiser. Il ne voulait plus qu'elle ne doute ni rien. Steven voulait lui faire comprendre qu'il serait là maintenant et qu'il ne partirait plus loin d'elle. Steven la tenait serré dans ses bras pour pas la laisser partir, non pas qu'elle le ferait. L'agent comprenait bien que Lynda avait pleins de questions et bien sur Steve avait des obligations, il ne pouvait pas tout lui dire tout ne la berçant il parle doucement.

- Lynda, je ne peux vraiment pas tout te raconter, même si j'en ai envie. Je peux juste te dire que c'était très dur et que tout n'est pas encore régler. Ne t'inquiète pas, je ne repars pas.

Il n'allait pas lui dire que des gens était après lui et le rechercher pour le tuer. Il ne voulait pas mettre plus de tension en ce moment et Steven ne voulait pas inquiéter la jeune femme. Il savait comment prendre soin de lui, il l'avait prouver a de nombreuse reprise. Steven voulait juste lui faire comprendre qu'ils allaient être bien. L'avoir dans ses bras en ce moment était tout ce qui était important, sentir son odeur, sentir son corps contre le sien était tout ce qu'il voulait. Il ne put que fondre dans elle lui dit qu'elle l'aimait aussi. L'agent avait vraiment trouver la petite amie idéal. Steven aimait les baisers de la jeune femme. Steven voulait lui dire qu'il était en danger, mais après vu sa petite amie ce détendre, il se résigna.

- Non, enfaite il n'y a rien.

Il lui sourit comme pour prouver son point de vu. Peut être qu'il lui dirait un jour mais pas maintenant. Puis toujours avec un grand sourire il lui dit.

- Que pense-tu que nous prenions tout les deux quelques jours/semaines de vacances. Que nous partions camper quelque part, juste toi, moi et la nature. Comme au bon vieux temps.

Steven était vraiment heureux de cette proposition. Il voulait vraiment partir avec elle loi pendant un petit moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynda Harper

avatar

PROFILMessages : 221
Date de naissance : 19/08/1978
Age : 40
Localisation : Chicago
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : amoureuse de son homme enfin retrouvé, Steven... je suis à toi pour toujours et rien ne pourra nous séparer
RPG
|Identity|
Citation: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain
Lieu d'Habitation: dans mon appartement avec mon chéri, Steven
Relations:

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Mer 8 Juil 2015 - 21:17

C'est vrai qu'ils avaient du temps à rattraper, du temps à passer ensemble, Lynda songe même à prendre quelques jours de vacances pour être qu'avec lui. En sachant ce qui a été fait, Lynda se demande même comment elle pourrait réagir devant ses chefs même si elle arriverait très bien à faire comme si de rien était et à faire semblant. Elle aimerait bien comprendre et se doute très bien que Steve va s'occuper de tout ça, en attendant elle est bien trop heureuse de le retrouver après la surprise passée.
Alors d'accord, si tu veux que je vienne avec toi, je n'en serais que trop ravie. J'ai bien envie de leur balancer ma façon de penser mais si tu penses que c'est mieux que tu ailles seul alors je me plierais à ta décision. Oh Steve, je suis si heureuse de te retrouver, enfin...
Elle se laisse embrasser par l'homme de sa vie et va même se blottir dans ses bras, le seul lieu ou elle est bien, en sécurité et même si il ne pouvait pas tout lui raconter, Lynda le comprenait très bien, pour ça qu'elle ne voulait pas insister. Peut être qu'un jour il pourra lui dire qui c'est.
D'accord, je comprends bien, je n'insiste pas alors, peut être qu'un jour tu pourras me le dire. Steve j'espère juste que tu ne coures aucun danger et je vais te dire, c'est sûr que je ne veux plus que tu partes. Je veux être qu'avec toi.
Lynda est un peu soulagée de sentir qu'il n'y a rien mais quelque chose la tracasse, elle n'a pas envie qu'on lui enlève à nouveau Steve alors autant qu'elle essaie de profiter de ce retour inespéré.
Quoi? Oh Steve, je venais justement de penser que je pourrais prendre quelques jours pour pouvoir les passer avec toi et tu sais bien que je serais partante pour aller faire du camping avec toi, en fait, c'est simple, je te suivrais jusqu'au bout du monde mon chéri. J'ai déjà hâte qu'on parte tous les deux.
Lynda se fichait complètement de savoir ou ils iraient, pour elle, la nature était parfaite, elle n'avait pas besoin de luxe ou autre, tout ce qui lui importait, c'est d'être avec Steve.
J'adorais quand on partait comme ça à l'aventure rien que toi et moi. Tu as déjà une idée du lieu? En pleine montagne avec rien autour de nous ou alors tu préfères qu'on se pose dans un camping et qu'on marche là ou on a envie d'y aller? Je préfère la première proposition si tu veux mon avis.
Tout en lui parlant, Lynda le parsème de bisous, dans le cou puis sur le coin des lèvres. C'était indéniable que Steve lui a manqué, elle a envie maintenant de le sentir tout contre elle mais elle ne veut pas le presser, elle ne sait pas ce qui s'est passé la bas alors elle y va doucement, tous les deux ont besoin de se retrouver, se redécouvrir même si elle n'a jamais oublié sa façon d'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven Anderson

avatar

PROFILMessages : 56
Date de naissance : 24/08/1977
Age : 41
Localisation : Chicago City
Emploi/loisirs : Agent du FBI
Coeur : L'amour de ma vie
RPG
|Identity|
Citation: “L'humour est un déguisement sous lequel l'émotion peut affronter le monde extérieur.”
Lieu d'Habitation:
Relations:

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    Mar 4 Aoû 2015 - 22:36




Et comme chaque jour, je t'aime d'avantage, aujourd'hui plus qu'hier, et bien moins que demain
Ft. Lynda Harper



Tout aller bientôt rentrer dans l’ordre, enfin c’est ce qu’espérait Steven. Mais pour cela il allait devoir mettre les points sur les i et les barres sur les t. Il ne comprenait absolument pas l’intérêt et le fait que ses supérieurs aillent menti à Lynda. Okay, l’enquête était classé secret défense, mais ils auraient pu lui dire qu’il était parti loin et qu’il reviendrait plus tard et non pas passer à l’extrême en disant qu’il était mort. Il ne pouvait pas imaginer la douleur que la jeune femme avait eue. La souffrance dont Lynda avait dû faire face tous les jours. Heureusement Steven savait que Lynda avait de bons amis et il savait que ceux-là l’aiderait. L’agent c’était promis que cela n’allait plus arriver et qu’il serait toujours là pour elle. Steven sourit quand elle lui dit que s’il voulait elle pouvait l’accompagner et cela ne l’étonnait même pas venant d’elle. Mais il ne voulait pas qu’elle vienne, elle avait déjà assez souffert.

- Non, je ne veux pas que ça ré-ouvre les blessures qu’ils t’ont fait. Je sais que tu aimerais venir, mais je ne préfère pas tu as déjà assez souffert. Je leur dirais pour nous deux notre façon de penser et crois moi je ne serais pas tendre. Ils t’ont fait du mal et ils devront payer pour ça… Je suis vraiment heureux d’être avec toi aussi maintenant, de mettre tout cela dernière moi et qu’on recommence où on c’était arrêté.

Il y allait avoir du chemin à faire, mais bon quand on aime la personne tout va bien. Steve allait tout faire pour rendre heureuse Lynda et la garder près de lui. L’agent aimait embrasser la jeune femme, ses lèvres étaient vraiment douces et c’était les plus beaux baiser du monde qu’il partageait avec elle. Avoir Lynda dans ses bras signifier le monde aussi pour lui, c’était là où elle appartenait et où elle devait être.

- Peut-être que quand je ne serais plus au FBI je te le dirais. Mais tu sais, il y a des choses vraiment horrible. Je sais que tu es une personne forte et que tu peux endurer pas mal, c’est d’ailleurs l’une des raisons qui fait que je t’aime. Mais là… Je ne partirais plus je te le promets, si je dois partir tu viens avec moi. Je ne te quitterais plus je te le promets.

Steve avait intentionnellement évité la partie où elle avait dit s’il était toujours en danger. L’agent ne pouvait pas lui dire que oui il était toujours en danger. Que certaines personnes voulaient le tuer ou du moins lui faire payer ce qu’il avait fait. Steve ne devait pas beaucoup se montrer à l’air libre et surtout il essayer d’être le plus discret possible quand il allait voir Lynda. Il ne pourrait jamais se faire pardonner s’il lui arrivait quelques choses à cause de lui. Steven donnerait sa vie pour que la jeune femme soit en sécurité. L’agent ne put empêcher un grand sourire quand Lynda lui dit qu’elle avait aussi pensés à partir en vacances. Steve ne pouvait s’empêcher de la regarder amoureusement quand elle lui dit qu’elle le suivrait au bout du monde. Qu’est-ce qu’il aimait vraiment cette femme.

- Quand les grands esprits se rencontrent. Nous sommes vraiment sur la même longueur d’onde. Alors, prenons quelques jours rien que nous deux et partons faire du camping loin de la ville. Juste toi, moi et la nature, comme au bon vieux temps. Organisons notre départ bientôt, juste le temps de régler les choses avec nos supérieurs et partons quelques jours. J’aime cette idée de t’avoir juste pour moi quelques jours. Je t’aime.

Steve normalement n’était pas du genre à montrer ouvertement ses émotions ou sentiment mais là c’était vraiment un moment spécial et il voulait montrer à quel point il aimait la jeune femme. L’agent avait déjà une petite idée où ils allaient aller, mais il allait garder tout cela secret et faire une belle surprise à sa douce et tendre compagne. Steven aimait aussi partir en aventure avec elle, c’était juste la partenaire parfaite pour faire du camping et de la randonner. C’était vraiment son double. Il ne pouvait s’empêcher de sourire en lui disant.

- J’aime aussi partir avec toi. Découvrir tous ces beaux paysages et surtout les découvrir avec toi. Je ne rêvais pas mieux comme partenaire que toi. Alors à partir de la madame Harper, je ne dirais plus rien ça sera une surprise.

Il rigole doucement. Il voulait vraiment l’étonner et lui faire plaisir. Steve note dans le coin de sa tête ce qu’elle avait dit à propos de la montagne. Steven aimait aussi beaucoup cette première option, tous les deux seules dans les montagnes, faire de la randonner. Cela sonnait juste parfait. L’agent aimait quand la jeune femme lui faisait des bisous, c’était vraiment l’une de ses faiblesses. Steven ne put résister et l’embrassa, il avait vraiment manqué ses bisous. Après le baiser il se s’éloigne un peu d’elle.

- Je dois aller dans la salle de bain tu sais avec le vol. Je reviens tout de suite.

Il l’embrasse encore une fois doucement avant de se diriger vers les toilettes. Il rentra dans la salle de bain et ferma la porte. Il prit soin de faire ce qu’il avait à faire puis se regarda dans le miroir. Il avait vraiment l’air fatigué. Il se lava les mains et en profita pour asperger son visage d’eau pour le réveiller un peu. Il prit une serviette à côté et s’essuya le visage. Puis il ouvrit la porte et regarda Lynda. Elle était vraiment belle. Il avait vraiment la plus belle petite amie de la planète. Puis il se dirige vers elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Et comme chaque jour, je t’aime d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier, et bien moins que demain (pv Steven Anderson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ☆ je t'aime plus qu'hier, mais bien moins que demain (aron)
» Evgenia ♦ Je t'aime bien plus qu'hier et bien moins que demain.
» •°• A chaque jour ses emmerdes •°•
» Chaque jour est synonyme de renouveau
» Seul est digne de la vie celui qui chaque jour part pour elle au combat [Pv: Fiora, Atios]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chicago, la ville d'Al Capone. :: Chicago City :: Les Habitations :: Les Appartements :: Lynda Harper & Steven Anderson-